Ana səhifə

Secrétariat Exécutif Sud Expert Plantes Rapport d’activité du dossier numéro : 338


Yüklə 429.04 Kb.
səhifə2/3
tarix24.06.2016
ölçüsü429.04 Kb.
1   2   3

ENQUETES ETHNOBOTANIQUES


L’enquête ethnobotanique a pour but d’inventorier les espèces végétales utiles et prélevées par les populations riveraines aux environs du mont Karthala. Ces enquêtes ont été menées pour connaître les diverses utilisations de ces espèces et leur importance dans la forêt.

Modes d’enquête

Les enquêtes sont effectuées sous forme de questions fermées, semi-ouvertes, ou ouvertes (Martin, 1995). Les questions et les réponses sont retenues sous forme de fiche d’enquête au fur et à mesure de l’interview.


Catégories de personnes interviewées


L’enquête a pris un mois. Les différentes personnes qui ont répondu à l’interview sont, les agriculteurs, les menuisiers, les responsables administratifs, les consommateurs les maçons, les garagistes, les vendeuses de plantes médicinales au marché et les dockers.

Indice d’utilisation des espèces.


Les espèces à usages multiples ont été identifiées à partir de la formule de Lance et al. 1994. La formule est la suivante:

I (%)  = n / N x 100

Avec n : nombre de personnes citant l’espèce

N : nombre de personnes enquêtées

Les informations obtenues lors des enquêtes ont permis d’évaluer l’utilisation des espèces sélectionnées. En effet selon la valeur de cet indice, les espèces les plus utilisées et les moins utilisées par la population locale peuvent être déterminées.


UTILISATION ET EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES


Les plantes interviennent dans la vie quotidienne des Comoriens. La forêt du Karthala fournit du bois (perche, poutre de charpente, bois d'œuvre pour les artisans scieurs). Une grande variété de fleurs et de fruits sauvages, des plantes médicinales, et des stipes de fougère arborescente est prélevée dans la forêt. Ces ressources contribuent aux besoins de la population rurale. Elles sont vendues sur les routes et les marchés de Moroni et les grandes villes des différentes régions, contribuant ainsi aux revenus des collecteurs.

Espèces couramment utilisées


Les espèces couramment utilisées sont prélevées dans la forêt du massif du Karthala à une altitude comprise entre 500 m et 2000m surtout par les populations vivant à proximité de la forêt. On a recensé 44 espèces appartenant à plus de 27 familles. Seules 6 espèces ne sont pas rencontrées sur le terrain ni déterminées. Lors des enquêtes ethnobotaniques, une centaine d’espèces utilisées par la population riveraine a été recensée. Les espèces qui sont mentionnées au moins dans 5 sur les 13 villages enquêtés (carte) sont retenues. Les espèces dites ‘éteintes ‘ sinon très rares dans la nature sont également retenues.

Tableau x : Liste des espèces couramment utilisées

Familles

Noms scientifiques

Noms vernaculaires

Utilisations

AGAVACEAE

Dracaena grandifolia

Mtsangaya

F , Po

ANACARDIACEAE

Mangifera indica

Myembé

C, Ch, M

ARALIACEAE

Cussonia spicta

Gastonia sp

Mtsoudji

Mmia


F,

F, Ag


ARECACEAE

Cocos nucifera

Mnazi

Al,

ASTTERACEAE

Brachylaena ramiflora

Helichrysum fulvescey

Ndrihali ngouwu

Unonoi djeichi



C, Bo

Med


BALSAMINACEAE

Impatiens sp

Kambaya(tridimbé)

Med, Po

CANNELACEAE

Cynnamonum zeylanicum

Mdarassini

Al, Med

CUNONIACEAE

Weinmania comoriensis

Mrikoudi

C, M, Bo

EBENACEAE

Diospyros sp

Ndrihali mwigni

C, M

ERICACEAE

Morela spatulata

Philippia sp

Ivoulé

Msantri


Ch, Bch

Ch, Bch


EUPHORBIACEAE

Cleistantus sp

Macaranga bailloniana

Msimantsi

Mgangani


C

C, F, M


FABACEAE

Albbizia glabeirima

Oxalis corcunata

Mgegéyé

Udzia


Al, Bo

Me


FLACOURTIACEAE

Aphloia theaeformis

Mfandrabo

Al, C

GUTTIFEREAE

Khaya comoriensis

Mtakamaka

C, M

LAURACEAE

Ocotea comoriensis

Mkafré

C,M

LOGANIACEAE

Anthocleista grandifolia

Nuxia sp

Mdongori

Mwanga


F, C

Bch, C


MONIMIACEAE

Tambourissa sp

Mbessa (Mledjeza)

Med, C

MORACEAE

Ficus sp

Ficus sp

Ficus sp

Mzigara(Mhiyi maj)

Mfili wamsirou

Mribondzi


F, C

C,Bo


M

MYRTACEAE

Eucalyptus sp

Eugenia comoriensis

Mkinini/ Mkalpis

Mrimwewu


Med, C

C


PIPERACEAE

Peperomia sp

Mdara

Med

POLYPODIACEAE

Platycerium alcicorne

Nkoudjou ya mdri

Po, Med

RUBIACEAE

Gyrostipula comoriensis

Coffea humblotiana

Mtrankouni

café


C,Po,Bo,Me

Al


RUTACEAE

Tecleia sp

Boviliana sp

Citrus aurantifolia

Moingouli

Mrimoudu


Mvuraba

M, C

Dj

Med, Al



SALICACEAE

Scolopia sp

Mkankoho

Co

SAPOTACEAE

Chrysophylum boivinianum

Msouloubari

C

STERCULIACEAE

Dombeya sp

Mhadaya msiru

C

URTICACEAE

Obetia radula

Ndjeni

Med




Ocimum sp

Kandza mzadé

Dj,C







Bidjo

C, Dj







Mpakanga

Dj,C







Mwantrani

F, Dj







Mbounoir

F, Al







Mtrobwé

Bch

F : fourrage Po : Plantes ornementales C : construction

Ch : charbon de bois M : menuiserie Med : médicinale

Ag : engrais vert Bo : bois d’œuvre Bch : bois de chauffe

BC : bois de construction M : Ménuiserie AL : Alimentaire

Co : cosmetique Dji : djine ou esprit


Figure x : Histogramme des espèces couramment utilisées

Carte x : Localisation des 13 villages enquêtés

ESPECES A USAGES MULTIPLES

Il s’agit d’une utilisation à la fois, en menuiserie, construction, médicinale, bois de chauffe, charbon, fourrage, artisanat, engrais vert et ou dans la navigation maritime.

Les espèces à usages multiples retenues sont celles ayant une importance d’utilisation qui dépasse 20% dans la formule de Lance. Parmi les 24 espèces à usages multiples, 12 sont utilisées à 100%, et 5 dépassent 50 %. Les espèces exploitées à 100% sont utilisées dans la construction, en menuiserie et enfin dans la pharmacopée locale (Tableau x).

Tableau x: Liste des espèces à usages multiples couramment utilisées

Familles

Noms scientifiques

Noms vernaculaires

Utilisations

Indice

AGAVACEAE

Dracaena grandifolia

Mtsangaya

F , Po,

60%

ANACARDIACEAE

Mangifera indica

Myembé

C,Ch,M,Al  

100%

ARALIACEAE

Cussonia spicta

Mtsoudji


F, Ag,


25%

ARECACEAE

Cocos nucifera

Mnazi

Al,Me,Bo, C

100%

ASTERACEAE

Brachylaena ramiflora

Brachylaena sp

Ndrihali ngouwu

Mrimoudou



C, Bo

Me,C,Ch


100%

22%


BALSAMINACEAE

Impatiens sp

Kambaya(tridimbé)

Med, Po

35%

CANNELIACEAE

Cinnamonum zeylanicum

Mdarassini

Al, Med

90%

CUNONIACEAE

Weinmania comoriensis

Mrikoudi

C, M, Bo

100%

EBENACEAE

Diospyros sp

Ndrihali mwigni

C, M

50%

EUPHORBIACEAE

Macaranga bailloniana

Mgangani

C, F, M

100%

FLACOURTIACEAE

Aphloia theaeformis

Mfandrabo

Al, C

100%

GUTTIFEREAE

Khaya comoriensis

Mtakamaka

C, M

100%

LAURACEAE

Ocotea comoriensis

Mkafré

C,M

100%

LOGANIACEAE

Anthocleista grandifolia

Nuxia sp

Mdongori

Mwanga


F, C

B ch, C


40%

100%


FABACEAE

Albbizia glabeirima

Mgegéyé

Al, Bo

80%

MONIMIACEAE

Tambourissa sp

Mbessa (Mledjeza)

Med, C

100%

MORACEAE

Ficus sp

Ficus sp

Mzigara(Mhiyi maj)

Mfili wamsirou



F, C

C,Bo


22%

37%


MYRTACEAE

Eucalyptus sp

Psidium cattleyanum

Mkinini/ Mkalpis

Mtsongoma



Me, C

Me, C,Ch


90%

100%


RUTACEAE

Tecleia sp

Citrus aurantifolia

Moingouli

Mvuraba


M, C

Me, Al


38%

100%


F : fourrage Po : Plantes ornementales C : construction

Ch : charbon de bois M : menuiserie Med : médicinale

Ag : engrais vert Bo : bois d’œuvre Bch : bois de chauffe

BC : bois de construction M : Ménuiserie AL : Alimentaire

Co : cosmetique Dji: djins ou esprit
Durée de la mission : 60 jours
ANNEXE 4: Rapport des missions dans le massif de la grille à la Grande Comore.

1   2   3


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©atelim.com 2016
rəhbərliyinə müraciət