Ana səhifə

Compte -rendu Groupe secondaire journée du 30 mai 2015 15 participantes + François


Yüklə 8.62 Kb.
tarix26.06.2016
ölçüsü8.62 Kb.
Compte –rendu Groupe secondaire journée du 30 mai 2015

  • 15 participantes + François

  • Présentation tour de table : 4 disciplines représentées : Anglais, Espagnol, Français et maths + une infirmière de collège

  • Réflexions qui étaient proposées au départ de la journée et suite au Salon :

a) Comment enseigner avec une pédagogie Freinet dans un système traditionnel ?

b) peut on constituer un groupe Freinet secondaire ?



3 groupes de 5 sont constitués avec 3 question

1- Comment ai-je connu Freinet ?

2- Qu’est ce que teste ? Qu’est-ce que j’expérimente dans ma pratique ?

3- Les freins ?

Nous avons répondu seulement aux deux premières interrogations

1- comment ai-je connu Freinet ?


  • Par un parcours militant (éducation populaire,..)

  • Par envie de redonner du sens à son travail, de pour voir prendre en compte tous les élèves

  • Par un réseau ( collègues, amis,..

  • Par le Salon

  • Par une recherche sur une difficulté ou une envie de creuser : l’autonomie ? l’autorité ?

2- Qu’est ce que teste ? Qu’est-ce que j’expérimente dans ma pratique ?

Certaines pratiquent et proposent une définition :



Un outil est intéressant, il faut cependant sans cesse le questionner.

Marlène rappelle que ce qui est important dans sa pratique, c’est de laisser place à l’imprévu, au plaisir et à la création. TENDRE TOUJOURS VERS L’ELEVE AUTEUR.

Françoise insiste et rappelle que pour apprendre il faut qu’il y ait discussion. Notre pays a tendance à diffuser le savoir et non à le discuter. Elle évoque ensuite la Classe inversée.

Marlène rappelle qu’il est plus difficile d’interroger certains outils ; exemple : plus difficile de laisser place à l’imprévu dans une classe inversée que dans un texte libre ou un quoi de neuf + le problème du numérique et la discrimination que cela engendre.

Présentation par une professeure d’Anglais qui évoque les Ilots bonifiés qu’elle a mis en place, l’entraide et les interactivités que cela a engendrées

Après midi : reprise des échanges

1- le groupe est constitué ; La difficulté est qu’il faut des temps disciplinaires et des temps transdisciplinaires pour que le groupe secondaire vive. Deux dates sont fixées. Marlène souhaite travailler en lien avec le secteur français de L’Icem autour du texte libre( récit d’expérience, vidéo…)


Stéphanie propose de faire un DOODLE et de mettre en place sur le site de L’Icem un lien pour déposer, échanger…

2- Le groupe souhaite évoquer le Plan de travail



  • Parenthèse est faite autour de l’évaluation par les échelles descriptives

Marlène rappelle que l’évaluation est un faux débat , que l’évaluation est un moyen non une fin , que cela présente peu d’intérêt d’en débattre ce jour.

  • Retour sur le plan de travail (Anne Josée présente un diaporama qu’elle a effectué pour présenter cet outil à ces collègues) s’ensuit des échanges et une mutualisation des outils.

  • Le plan de travail est toujours évolutif adaptable..Définition des différents temps de travail individuel, en autonomie.

  • Possibilité par mail d’échanger, de discuter des outils et documents.



Fin des travaux 16 h15


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©atelim.com 2016
rəhbərliyinə müraciət