Ana səhifə

2e partie du catalogue – 2e jour de vente


Yüklə 0.66 Mb.
səhifə2/10
tarix24.06.2016
ölçüsü0.66 Mb.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

513..-PICASSO (Pablo) & KANDINSKY (Wassily). .-3 ouvrages: 1/ ZERVOS (Christian) - Pablo Picasso, Œuvres de 1920 à 1926. Paris, Cahiers d'Art, 1926. in-4 rel.1/2 chagr. 2 planches en couleurs reproduites aux pochoirs, 12 pp. de texte et 40 planches en phototypie. Tiré à 700 ex. Avec un envoi de Ch. Zervos à Marc CHAGALL. 2/ GROHMANN (Will) - Wassily Kandinsky, Œuvres de 1909 à 1929. Paris, Editions Cahiers d'Art, 1931. in-4 rel.1/2 chagr. 1 bois original en couleurs (Roethel 193), 29 pp. de texte et 58 planches en phototypie. Tiré à 600 exemplaires. Avec un envoi de Kandinsky à son neveu Alexandre Kojève. 3/ Vassily KANDINSKY, Correspondances avec Zervos et Kojève. Les Cahiers du Musée National d'Art Moderne, Hors-Série 1992. est : 2 800 €
514..-PICASSO (Pablo) & ZERVOS (Christian). .-Pablo Picasso, Catalogue de l'Oeuvre. Paris Cahiers d'Art 1942-1959. 10 Tomes en 11 volumes in-4 reliés 1/2 chagrin rouge à coins, dos à nerfs et fer doré. Tome 1 : Œuvres de 1895-1906.; Tome 2*: Œuvres de 1906-1912.; Tome 2**: Œuvres de 1912-1917.; Tome 3: Œuvres de 1917-1919.; Tome 4: Œuvres de 1920-1922.; Tome 5: Œuvres de 1923-1925.; Tome 6: Supplément aux Volumes 1 à 5.; Tome 7: Œuvres de 1926-1932.; Tome 8: Œuvres de 1932-1937.; Tome 9: Œuvres de 1937-1939.; Tome 10: Œuvres de 1939-1940. est : 3 500 €
515..-[PISSARRO (Camille, 1830-1903)]. .-Camille Pissarro, son art, son oeuvre par L. Rodo-Pissarro et L. Venturi. Paris sn 1939. 2 vol. in-4 rel. 1/2 chagr. à coins, dos à nerfs. Tome 1 : Texte, 344 pp. Tome 2 : Planches, 1632 illustrations. est : 800 €
516..-POLIAKOFF (Alexis). .-Catalogue raisonné de l'œuvre 1922-1954. Paris Moudon 2005. 2 vol. in-4, reliés sous jaquettes et coffret. Catalogue raisonné, 550 pp., 1350 peintures, gouaches, dessins et fresques répertoriées + Monographie, par Gérard DUROZOI, 336 pages, 380 illustrations. est : 150 €
517..-[POUGNY (Ivan Puni, dit)]. .-Iwan Puni, Catalogue de l'Oeuvre, par Herman Berninger & Jean-Albert Cartier. sl Tubingen 1972-1992. 2 vol. in-4 rel.pl. toile sous jaquettes en couleurs. Tome 1 : Les Années d'Avant-Garde, Russie-Berlin 1910-1923, 256 pages, 298 oeuvres répertoriées la plupart reproduites. Tome 2 : Paris-Côte d'Azur 1924-1956, Peintures/Paintings, 336 pages, 913 oeuvres répertoriées, 245 reproduites en couleurs, 668 en n/b. est : 650 €
518..-REDON (Odilon). .-A Soi-même, Journal (1867-1915). Préface de Jacques Morland. Paris Floury 1922. in-8 de 180 pp. rel.pl.chagr.noir. 1 eau-forte originale d'Odilon Redon. Tiré à 125 exemplaires numérotés sur papier pur fil. (Mellerio 1923, n°23 bis). est : 350 €
519..-[RENOIR]. .-L'Atelier de Renoir, par A. André et M. Elder. Paris Bernheim-jeune 1931. 2 vol. in folio rel. 1/2 mar. rouge à coins, dos à nerfs. 720 reproductions sur 228 planches, tirage limité à 500 exemplaires. 1/50 sur papier d'Arches. est : 1 500 €
520..-ROME. .-Galeries publiques de l’Europe par M.J.G.D. Armangaud. ROME. Paris Lahure 1857. in-4 1/2 chagrin rouge, dos à nerfs orné d'un faisceau de licteur et d'une louve romane dorés. Plats aux symboles papaux dorés. Bel exemplaire. est : 80 €
521..-[ROPS (Félicien)]. .-Félicien ROPS. Préface de Pierre MAC ORLAN. Essai critique de Jean-Dubray. [Paris] Seheur, [1928]. in-4 rel.1/2 basane ép., dos à nerfs (mors frottés, dos insolé). Couv. et dos conservés. Portrait de Rops en front. par Jean-Dubray. 116 pl.H/T. dont 5 en couleurs et très nombr. ill. dans le texte. Ex.n°1170. E.O. est : 50 €
522..-[Série de portraits de peintre, sculpteurs et architectes.]. .-Serie degli uomini i piu illustri nella pittura, scultura, e architettura. Venise Gaetano Cambiagi 1769-1775. 3 vol. in-4 rel.pl. vélin rigide ép., dos lisse, tr. rouges. Suite de 275 portraits gravées, pour la plupart, par Giovanni Battista Cecchi et C. Colombini (dont une bonne partie d'après Vasari). est : 800 €
523..-SPIELMANN (M.H.). .- British portrait painting to the opening of the nineteenth century. London The Berlin Photographic Company 1910. 2 vol. grand in-4 rel.1/2 vélin à coins de l'éd. Illustré de 131 planches H/T. Ex.n°117 sur papier Van Gelder. Tirage à 376 ex. Beaux exemplaires. est : 270 €
524..-SYLVESTER (David). .-MAGRITTE. Traduit de l'anglais par Jeanne Bouniort. En association avec la Menil Foundation. [Paris] Flammarion 1992. in-4 rel.pl.toile sous jaquette et étui illustrés de l'éd. Très nombr. reprod. en couleurs. Index des oeuvres de Magritte in fine. Bel ex. à l'état quasi neuf. est : 40 €
525..-UNIVERS DES FORMES (L'). .-Collection crée par André MALRAUX Paris nrf- Gallimard 1985. 24 vol. in-4, cartonnages toilés rouges au titre doré sur les dos et les plats. Jaquettes imp. (5 vol. sans jaquettes.) Beaux ex. est : 100 €
526..-UTRILLO (Maurice) & PETRIDES (Paul). .-L'Oeuvre Complet de Maurice Utrillo, par Paul Pétridès. Tome III : Peintures, 380 pages, 1193 oeuvres décrites et reproduites, Paris 1969. Tome IV : Dessins, Pastels, Aquarelles et Gouaches, 472 pages, 673 oeuvres décrites toutes reproduites, Paris 1966. Tome V : Supplément, 563 oeuvres décrites et reproduites, Paris 1974 . 3 volumes in-4 brochés sous étui et emboîtage cartonné éditeur. est : 300 €
527..-VAN LITH (Jean-Paul). .-La Céramique. Dictionnaire encyclopédique. sl Editions de l'amateur 2000. in-4 rel.pl.toile sous jaquette et étui illustrés de l'éd. Très nombreuses illustrations couleurs. Très bonne documentation richement illustrée. Bel ex. à l'état quasi neuf. est : 50 €
528..-VINCI (Léonard de). .-Traité de la peinture. Paris Deterville An IV (1796). in-8 cartonnage de l'ép. Bien complet du portrait de De Vinci en front. et des 33 pl. gravées sur cuivre H/T. (dont 5 dépl.), plusieurs fig. gravées sur bois dans le texte. La planche 16 représente le portrait de la Joconde. Bel exemplaire. est : 150 €
529..-VINCI (Léonard de). .-Traité de la peinture de Léonard de Vinci, donné au public et traduit d'italien en français par R.F.S.D.C. Paris Langlois 1651. in F°. Plein veau ép. dos à nerfs orné de caissons. Triple filet à froid sur les plats.(20)-128 pp. Portrait de L. de Vinci en front. 56 grav. sur cuivre dans le texte par Charles Errard d'après Nicolas POUSSIN. (Coiffe arrachée, coins lég. émoussés, infimes rouss. sinon ex.frais.). Edition originale française. est : 5 000 €
530..-VISCONTI (Ennius-Quirinus). .-Description des Antiques du Musée royal. Paris Hérissant 1817. in-8 de 142 pp. br. (couv. d'attente ép.). On y ajoute: Notice des statues, bustes et bas-reliefs, de la galerie des antiques du Musée, ouverte pour la première fois le 18 brumaire an 9. Paris, Dubray, 1814. in-12 br. (couv. d'attente). On y ajoute enfin le même ouvrage pour l'année 1815. Provenance bibliothèque Thévenot (Etienne Hormidas Thévenot (1797-1863), collaborateur de Prosper Mérimée et Alexandre du Sommemard, fut l'un des premiers à restaurer les vitraux de cathédrale à l'ancienne dans de nombreuses villes. Il fut par la suite conservateur des monuments historiques du Puy-de-Dôme). est : 40 €
531..-VOLLARD (Ambroise) & RENOIR (Pierre-Auguste). .-La vie & l'œuvre de Pierre-Auguste Renoir. Paris Ambroise Vollard 1919. Grand in-4 rel. 1/2 chagr. rouge, dos à nerfs, couvertures et dos conservés (reliure postérieure) (Dos passé, coins frottés). Première édition, tirée à 1000 exemplaires. Nombreuses illustrations dans et hors texte, et une eau-forte originale en frontispice. Exemplaire d'auteur avec un envoi autographe signé de Vollard à Bela Hein. est : 3 000 €
532..-WATTEAU (Antoine). .-Figures de différents caractères de Paysages, & d'Etudes dessinées d'après nature par Antoine Watteau, Peintre du Roy en son Académie Royale de Peinture et Sculpture Gravées à l'Eau forte par des plus habiles Peintres et Graveurs du Temps. Tirées des plus beaux cabinets de Paris. Paris Huquier sd (vers 1740). in-folio rel.pl.maroquin havane, dos à nerfs richement orné, p.de titre en mar. brun, filets et belle dentelle dorés encadrant les plats, dent. int., tr. dorées (rel.du XIXe s.). Ouvrage entièrement gravé: frontispice gravé par Boucher, titre, portrait de Watteau par lui-même gravé par Boucher, 8 pp. de texte (Abrégé de la vie de Watteau, Epitaphe, Préface, Avertissement) et 351 figures de Watteau (portraits pour la plupart, qqs. paysages et scènes) gravées sur 213 planches, et réparties en XXX cahiers. COMPLET.

"Précieux recueil publié par les ordres de M. de Julienne*, qui selon Mariette grava lui-même les n°221 et 222. Les aquafortistes des autres planches sont Jean et Benoît Audran, Boucher, Cars, Caylus, Cochin, Desplaces, Lépicié, Sylvestre et Carle Vanloo. (...). On connaît beaucoup des dessins originaux de Watteau publiés dans ce recueil (...). Les cuivres furent achetés par Huquier qui fit une réimpression sans date (...) Un certain nombre des cuivres ont été retravaillés au burin." Cohen, 1064-1065. RARE. * Jean de Julienne, directeur de la Manufacture des Gobelins, grand collectionneur de peintures et objets d'art, ami et protecteur de Watteau, travailla toute sa vie à entretenir le souvenir de Watteau et fit graver l’ensemble de son œuvre qui constitue la référence sur ce peintre. Très bel exemplaire pour cette seconde édition de ce magnifique recueil des dessins de Watteau, dans une superbe reliure. est : 12 000 €


533..-LOT. .-3 ouvrages: GERARD (Max) - DALI. Paris, Draeger, 1968. in-4 rel.pl.toile polychrome et jaquette or et polychrome de l'éd. Reproductions en noir et en couleurs. Ex. non numéroté. / NACENTA (Raymond) - Ecole de Paris. Neuchâtel, Ides et Calendes, sd. in-4 rel.pl.toile bleue et jaquette de l'éd. Reprod. en noir et en coul. / JUDRIN (Claudie) - Auguste RODIN. Dessins. Aquarelles. P., Hervas, 1984. in-4 rel.pl.toile marron et étui illustré de l'éd. 2e édition. 100 pl.couleurs. est : 90 €
534..-LOT. .-4 volumes in-8 ou in-4 rel.pl.toile sous jaquettes de l'éd., XXe s. : DAUBERVILLE - La bataille de l'impressionnisme; CASSOU - Pablo Picasso; MALRAUX - La métamorphose des dieux *; Le musée imaginaire de la sculpture mondiale. Des bas-reliefs aux grottes sacrées. est : 40 €
535..-LOT. .-5 volumes in-4 en reliures ou brochure d'éd.: Louis GRODECKI - Le Vitrail gothique au XIIIe siècle. 1984. Le vitrail roman. 1985. Ill. en noir et en coul. (2 vol.). ; Alberto MARTINI - L'art au Moyen Âge européen. 1963. ill. coul. ; Klaus G. PERLS - Fouquet. 1940. ; Pedro de PALOL - Les Goths. 1990. est : 40 €
536..-LOT. .-8 volumes (in-4, rel.ou cart. d'éd.): PASTEUR - dessins et pastels. 1987. ; DAVID d'ANGERS - Dessins d'anatomie. 1959.; GAUGUIN et le mythe du sauvage. 1988.; Mexique précolombien. 1962 (br.).; La peinture russe. Moscou. sd.; Musée du Louvre. II. Larousse. 1961.; Jean-Pierre LE FEVRE - Dessins. 1981.; Henri LANDIER - Pierre Mac ORLAN. Les confidences de l'ombre. 2001. est : 60 €
537..-ZODIAQUE (Collection). .-34 volumes de la collection Zodiaque sur l'art roman. 1954-1972. Beaux exemplaires avec leurs jaquettes. est : 150 €
AUTOGRAPHES
538..-ALEXANDRE (Arsène, 1859-1937). .-Article autographe signé, non daté et intitulé "L'oeuvre de Camille Pissarro". 4 ff. (27 x 20,5 cm) manuscrits au recto. Qqs. ratures. " Voici de nouveau après trois ans de silence, le fruit de trois années de travail. Fruit mur, savoureux et sain d'un âge où l'excellent peintre Pissarro est arrivé à la pleine possession d'un métier riche et savant et d'une âme calme, souriante, ouverte aux profondes sensations de la nature. (...)" L'auteur fustige par la suite les critiques injustifiées et peu étayées suscitées par l'oeuvre de Pissarro. "(...) Mais il a semblé, autant qu'on pouvait s'en rendre compte, que ces critiques tendaient à le charger de tous les péchés de l'impressionnisme. (...) Mais il y a une consolation à penser que ces foudres, bien qu'elles ne fassent que peu de fracas, font encore moins de mal que de bruit ; et les braves gens bien simples, bien candides, aimant l'art pour la souveraine joie de retrouver leurs propres émotions analysées et réalisées par un ouvrier supérieur, trouveront assez de plaisir à cette exposition pour rendre inutiles et nos propres éloges, et les critiques des autres. (...)" Il poursuit en faisant l'éloge de l'œuvre de Pissarro "(...) cette carrière est superbe et cette œuvre vaste (...)". Puis il retrace le parcours de Pissarro en commençant par sa rencontre avec Corot et les conseils avisés de ce dernier. Il loue son absence de formatage et sa curiosité, tout en mettant en avant l'homogénéité de ses différentes " périodes " tant du point de vue de la technique que des sujets (" la nature vivante ") dans lesquels chacun peut se retrouver. "(...) De l'âme de brave homme demeure attachée à ces toiles, incorporée à cette couleur. (...) Seulement comme la grandeur en est simple, tout le monde ne sait pas l'apprécier, et certains aimèrent mieux faire une tirade brillante que communier avec un sentiment vrai (...)". Il évoque alors ses sujets majeurs : la campagne, Louveciennes, Londres, les marchés, les Faneuses et enfin les villes, et notamment Rouen. Il s'attarde sur ce dernier sujet des villes, qui constitue selon lui à la fois une rupture et une continuité dans l'œuvre de Pissarro. Il finit en détaillant les différents supports utilisés par Pissarro (peintures, dessins, aquarelles, eaux-fortes, gouaches, gravures en couleurs). " Je finirai en disant que les qualités qui ont donné à l'œuvre de Pissarro son accent de vérité et de profondeur, sont une grande netteté, une humanité sincère, et une joie tranquille dans le tête-à-tête avec la nature ".

Arsène ALEXANDRE, critique d'art au Figaro, est à l'origine, avec l'écrivain anarchiste Félix Fénéon, de l'expression "néo-impressionnisme" en 1886. C'est également lui qui utilisa le premier le terme d'"Ecole de Rouen". Il signe ici un très bel article sur l'oeuvre de son ami Pissarro, à l'occasion très probablement de l'exposition de 1898 chez Durand-Ruel. A.Alexandre avait convaincu Pissarro d'exposer en 1896 ses toiles réalisées à Rouen cette même année. Ce dernier avait d'ailleurs organisé une exposition rétrospective sur Pissarro 4 ans auparavant. est : 600 €


539..-[Anonyme]. .- L.A.S. adressée à Camille PISSARRO non datée (signature illisible, Alfred ?). 1 f.plié sur papier à en-tête monogrammée (18 x 22,5 cm), 3 pp. manuscrites: "Mon cher Camille, Te l'avouerai-je? Je ne suis pas encore tout à fait assez armé pour goûter ardemment la peinture de Guillaumin. (...) Je voudrais bien pouvoir aller chez Monet mais comme mon temps est rare, je voudrais être à peu près sûr de le rencontrer et je crains si j'y vais un jour de beau temps qu'il ne soit à travailler dans les champs (...). Je voudrais bien aussi que tu me dises quel prix il faut payer le Monet ou le Sisley (...) Tu peux compter sur notre prochaine visite, non seulement pour choisir une étude (tu es irrésistible!) mais autant pour avoir de vos nouvelles (...)." est : 100 €
540..-AUTEUR DIVERS. .-6 lettres autographes signées Maurice MAETERLINCK (1862-1949) : " 20 nov.1919. Mon cher Durec, Je vous confie volontiers " Les Aveugles "- mais les avez-vous relus ? C'est bien difficile à mettre en scène. Il faudrait de larges coupures..." - Maurice MAGRE (1877-1941). 2 L.A.S . Lettre adressée à DUREC, non datée: " Cher Ami, l'oncle de ma femme vient d'avoir successivement ses deux filles à la mort... il n'avait hate que de se débarasser de moi...je suis désolé de cela car votre projet était pour mour la chose la plus désirable...(M.Magre propose ensuite de mettre Durec en contact avec Fauchois directeur du théâtre des Arts...) - Autre lettre non datée adressée à Madame DUREC :" Chère madame et amie, j'ai appris trop tard la mort de mon vieil ami Durec..." - René CREVEL (1900-1935) : L.A.S : " Paris, 16 novembre 1918. Monsieur, vous pouvez disposer des maquettes susceptibles de vous intéresser et croyez que je suis très fier de figurer dans votre bureau. Seulement tous les croquis que vous avez sont sans cadres..." - Pierre BENOIT (1886-1962) :" Cabinet du ministre de l’Instruction Publique et des Beaux Arts. Paris le 11 octobre 1920. Mon cher Ami, Je vous adresse Fernand Fabre, du Conservatoire, dont je vous ai parlé chaudement pour le rôle de Saint-Avit..." - Paul FORT (1872-1960) : " Paris, le 8 octobre 1912. A Monsieur A.DUREC. Cher Monsieur, je dois faire un court voyage ces jours-ci mais je serai de retour à la fin de la semaine. Me feriez-vous le plaisir denir samedi prochain vers 3 heurs 6, rue Sophie-Germain ?..." est : 150 €
541..-BERNHEIM (Gaston, 1870-1953). .-L.A.S. adressée à Camille Pissarro, datée du 30 octobre 1902. 1 f. plié sur papier à en-tête de l'Hôtel Gallia de Cannes (21,5 x 27 cm, petites déchirures au niveau des pliures), 2 pp. manuscrites au recto: "Cher Maître, je suis venu me reposer ici (...) Au fond pour les affaires, nous avons passé une année très calme, et très compréhensible. Il faut toujours la réaction après la hausse (...) Je suis heureux d'avoir acheter(sic) chez Vollard, le beau tableau de vous, fait en Angleterre.".

Gaston Bernheim est le fils d'Alexandre Bernheim, célèbre galeriste, ami de Delacroix, Corot et Courbet. Alexandre Bernheim est à l'origine de la première exposition impressionniste, organisée en 1874 dans sa galerie de la rue Laffitte, et qui a fait date dans l'histoire de l'art. En 1901, il fut également le premier, avec ses deux fils, à exposer Van Gogh à Paris. est : 250 €


542..-BERTHELON (Eugène, 1829-1914). .-L.A.S. adressée à Camille PISSARRO, datée du 24 janvier 1884. 1 f.plié (18 x 23 cm), 2 pp. manuscrites recto-verso. "Mon cher monsieur Pissaro(sic), J'ai bien reçu votre lettre, et le tableau que vous me confiez pour Gauguin. Je compte aller à Rouen dans les premiers jours de février, et je lui porterai cette toile. (...) Je vois que vous êtes en ce moment à l'hôtel; dès que vous serez fixé à Paris, si toutefois vous en avez l'intention, je me ferai un plaisir de vous montrer quelques tableaux qui je crois vous intéresseront. (...)". Eugène BERTHELON est un très bon paysagiste et peintre de marine, élève d'Eugène LAVIELLE. est : 450 €
543..-BLUM (Léon) 1872-1950. .- L.A.S très certainement adressée à DUREC : " Conseil d’Etat. Cher Ami, Je pensais vous voir au conseil et j'étais un peu venu pour cela...(Blum explique ensuite qu'il a pris deux rendez-vous le même jour, un avec d’Annunzio et l'autre avec Durec. Etant ami avec Durec il se permet d'annuler son rendez-vous...)" On y ajoute une L.A.S de Alexandrine EMILE-ZOLA (1839-1925) épouse d’Emile ZOLA datée du 5 sept. 1912. est : 80 €
544..-BONNARD (Pierre). .-L.A.S en réponse à une demande du metteur en scène DUREC (6/12/18) adressée à Bonnard pour qu'il participe au décor de la pièce de F.Crevel :" Le repas du Lion" : " Monsieur, je vous accuse réception de la brochure le repas du lion que vous m'avez adressée. Je ne connaissais pas la pièce sans cela je vous aurais déjà prévenu que le décor d’un intérieur réaliste présentait pour moi les plus grandes difficultés sans espoir de réussite. En général la mise en scène demande des connaissances particulières que je possède mal. Je regrette de ne pas m'associer à votre oeuvre qui paraît très intéressante... P.Bonnard. Hôtel de l'Ilette, Antibes. Alpes Maritimes. Je vais vous renvoyer la brochure." La demande tapuscrite de Durec est jointe à cet autographe de Bonnard. Pierre Bonnard (1867-1947) résidait bien à cette adresse en 1918 où Matisse lui rendait quelquefois visite. est : 200 €
545..-DE BELLIO (Georges, 1828-1894). .-3 L.A.S. adressées à Camille PISSARRO: 1/ L.A.S. non datée ("ce vendredi"). 1 f. plié (17 x 22 cm) 3 pp. manuscrites. Il commence par lui prescrire des remèdes pour sa toux et son larmoiement puis: "J'ai vu Sisley et j'ai bien regretté hier de ne vous y avoir pas vu tous les deux à notre dîner mensuel. Nous n'étions que quatre Caillebotte, Renoir, Monet et moi.". Il évoque ici sans doute les "dîners du mercredi" durant lesquels C.P., Sisley, Renoir, Cézanne, Monet, etc. se retrouvaient à l'arrière boutique de la pâtisserie Mürer bd Voltaire. 2/ L.A.S. Paris, le 21 février 1886. 1 f. plié (21 x 27 cm), 3 pp. manuscrites. Il prescrit qqs.remèdes pour l'un de ses enfants puis: "Je ne vous dis rien de mes expériences sur les couleurs (...) Je tiens beaucoup à connaître à fond vos idées sur ce point parce que j'ai pour votre talent d'artiste une grande admiration (...)". 3/ L.A.S. Paris, le 9 octobre 1887. 1 f. plié (20,5 x 25,5 cm) 2 pp. manuscrites (prescription).

Georges DE BELLIO, médecin homéopathe d'origine roumaine, fut l'un des premiers collectionneurs d'oeuvres impressionnistes (il acheta des toiles de Monet et Pissarro dès 1874, année de la première exposition impressionniste). Il acquit notamment en 1878 "Impression soleil levant". Sa collection fit l'objet d'une très belle exposition fin 2007 au musée Marmottan. est : 1 000 €


546..-DELATTRE (Joseph, 1858-1912). .-L.A.S. adressée à Camille PISSARRO. Rouen, le 10 septembre 1897. 1 f. plié (21 x 27 cm), 3 pp.manuscrites. "(...) De mon voyage à Paris, j'ai rapporté surtout cette conviction, c'est que ni vous, ni vos compagnons d'armes n'êtes compris comme vous devriez l'être - malgré la cote. Mais, si j'ai rapporté cette conviction, j'ai aussi rapporté cette consolation, c'est que l'oeuvre de chacun de vous n'aura pas été éphémère. Malheur à qui voudra vous suivre, sans avoir recommencé vos commencements... Encore une fois, mon cher Monsieur Pissarro, n'aurais-je aimé la nature que pour arriver à vous comprendre vous, Renoir, Sisley et Monet, que je sens que jamais, même dans l'agonie...loin de mon rêve inembrassé, je ne regretterai de m'être jeté - tout amour - dans l'arène".

Très belle lettre de Joseph DELATTRE, principal peintre de l'Ecole de Rouen, une véritable déclaration d'amour aux maîtres de l'impressionnisme, rendant bien compte par ailleurs de l'incompréhension que ces derniers suscitaient auprès de certaines personnalités du monde des arts de l'époque. est : 800 €


547..-DELAVALLÉE (Henri, 1862-1943). .-2 L.A.S. adressées à Camille PISSARRO. 1/ Paris, 12 octobre 1887. 1 f. recto-verso (18 x 11,5 cm), 2 pp. manuscrites. "Monsieur, Je rougis de soumettre à votre critique ces quelques horreurs, car depuis notre conversation, je n'ai plus de doute à cet égard. Excusez un débutant plein de bonnes intentions.(...)". 2/ Marlotte, 22 décembre 1887. 2 ff. pliés recto verso (18 x 23 cm), 6 pp. manuscrites. "Monsieur, Je ne sais vous exprimer combien votre longue lettre de ce matin m'a fait de plaisir et combien je vous en suis reconnaissant. Vous avez pensé, puisque vous voulez bien me donner quelques conseils, qui me sont si utiles, que l'auteur valait mieux que la peinture et je m'efforcerai de m'en montrer digne. (...) En vous portant mes études chez Tanguy, je n'avais guère d'orgueil d'elles, je vous assure, mais je suis heureux que vous avez(sic) trouvé la petite cour moins mauvaise que les autres, c'est sur elle que je comptais le plus (...). Comme vous l'avez vu très bien, autrefois, (c'est à dire jusqu'à notre conversation) je travaillais absolument sans méthode. (...) Ma manière de procéder était celle-ci. Voir autant que possible les tons dans la nature, et les exprimer sur la toile aussi crûment que possible; (Delavallée détaille alors ses techniques de peintures...). Jusqu'à présent je n'avais eu pour me guider dans la voie où je voudrais vous suivre que les quelques mots de Mr Félix Fénéon dans le chapitre à vous consacré et à Mr Seurat dans son petit livre des Impressionnistes en 1886, et encore je n'avais pas compris. Grâce à votre lettre bien des points me semblent plus clairs et dès aujourd'hui j'ai essayé de mettre en pratique. (...)". Belle lettre sur la peinture d'un élève à son maître. Henri Delavallée fit partie de l'école de Pont-Aven à la suite de Gauguin et Emile Bernard. est : 2 000 €
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©atelim.com 2016
rəhbərliyinə müraciət